ARCHIVE


 

 

 

Drame à Adakpamé : Jean-Pierre Fabre réclame justice pour la famille

D’entame, il faut préciser que la victime était militante dans la sous-section de l’ANC à Adakpamé. Ce qui explique la démarche du président de cette formation politique accompagné de son vice-président et d’autres responsables du parti.

Au cours de cette visite, la famille de la victime est revenue sur les faits tels qu’ils se sont déroulés et regrette le décès de leur fils. A son tour, Jean-Pierre Fabre a présenté ses vives condoléances à la famille éplorée et a promis réclamer justice pour cet ancien militant de son parti.

« Le Président Jean-Pierre Fabre a exprimé son indignation, sa peine, sa compassion et la solidarité de son parti à la famille endeuillée. Il lui a présenté ses condoléances et celles de l'ANC », écrit Francis Pédro AMUZUN, Conseiller chargé des relations avec les médias au sein du parti.

Le président de l’ANC, a-t-il poursuivi, a promis d'écrire aux autorités pour « exiger l’ouverture d’une enquête, afin que les responsabilités soient situées et que les auteurs de cet assassinat soient punis ».

Nicolas K

 

 

Drame à Adakpamé : Jean-Pierre Fabre réclame justice pour la famille