ARCHIVE


 

 

 

Mme Adjamagbo-Johnson : 'Nous sommes sereins'

Vague de convocations des membres de la Dynamique Kpodzro. Après Agbéyomé Kodjo, c’est au tour de Mme Adjamagbo-Johnson et de Fulbert Attisso de comparaitre devant le Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie.

d’investigations criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie.


C’est à croire que le régime veut en finir définitivement avec la Dynamique Mgr Kpodzro. Après l’arrestation musclée d’Agbéyomé Kodjo à son domicile mardi dernier, le pouvoir revient à la charge et envoie une convocation à Mme Adjamagbo-Johnson, porte-parole de la dynamique Mgr Kpodzro et à Fulbert Attisso, Coordinateur général de cette dynamique.

Ces deux pontes de la dynamique Kpodzro devraient comparaitre ce jeudi matin 9 heures au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie nationale pour être écoutés dans le cadre de l’ouverture d’une enquête judiciaire du Procureur de la République contre le candidat Agbéyomé Kodjo.

Mais intervenant ce matin sur les ondes de la radio Victoire FM, Mme Adjamagbo Johnson porte-parole de la dynamique se dit être sereine.

« Je suis convoquée avec Monsieur Fulbert Attisso ce matin. On s’attendait à ce que le régime veuille secouer toute la dynamique et l’empêcher de continuer le combat. Je ne suis pas surprise, nous sommes sereins », a indiqué la Secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA).

Notons que hier mercredi, Mgr Philippe Kpodzro s’est lui-même rendu au SCRIC pour prendre les nouvelles de son protégé Agbéyomé Kodjo. Mais le prélat a dû passer de longues heures d’interrogatoire de la part des agents du SCRIC avant de rentrer tard chez lui.

Agbéyomé Kodjo, de son côté, vient de passer sa deuxième nuit de garde à vue au SCRIC.

Godfrey A

 

 

Mme Adjamagbo-Johnson : 'Nous sommes sereins'