ARCHIVE


 

 

 

Agbéyomé, l’intouchable ?

Le député Agbéyomé Kodjo n’a pas répondu hier à sa convocation. Il a encore boudé le Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie nationale.

Agbéyomé Kodjo est-il intouchable ? En tout cas, c’est la question qui brûle les lèvres surtout que cela fait la deuxième fois que l’homme file entre les doigts de la gendarmerie nationale. Hier jeudi, il a encore boudé la convocation de SCRIC.

Dans un message audio publié sur les réseaux sociaux, dans la nuit d’hier à aujourd’hui vendredi 10 avril 2020, l’ancien Premier ministre se montre « serein » à son domicile. Il est toujours entouré de son équipe, surtout son ange gardien, Mgr Philippe Kpodzro.

Le président du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) est toujours calé dans sa position. Le candidat à la présidentielle du 22 février dernier estime qu’il est le président élu. « Je ne comprends pas pourquoi cet acharnement judiciaire contre ma personne. Pourquoi on veut à tout prix nuire à un président démocratiquement élu ? », s’est-il interrogé.

L’ancien président de l’Assemblée nationale dit qu’il compte sur tous ces Togolais qui ont voté pour lui lors du dernier scrutin présidentiel. Il demande par ailleurs à toute la population de prier pour la dynamique, de prier pour lui, et surtout de prier pour Mgr Kpodzro.

« Priez pour moi, priez pour la dynamique, et surtout pour Monseigneur Kpodzro », a-t-il conclu.

Godfrey A.

 

 

Agbéyomé, l’intouchable ?