ARCHIVE


 

 

 

La dynamique Kpodzro dénonce un acharnement du régime contre Dr Kodjo

La deuxième convocation d’Agbéyomé Kodjo, ce jeudi matin à la gendarmerie, fait grincer des dents à la dynamique Kpodzro. Hier en conférence de presse, l’Archevêque émérite de Lomé et ses collaborateurs ont dénoncé un « acharnement » du régime contre le « président démocratiquement élu ».

Le député Agbéyomé Kodjo accusé par l’Etat de troubles aggravés à l’ordre public, de diffusions de fausses nouvelles, de dénonciation calomnieuse et d’atteinte à la sûreté de l’Etat, n’est pas encore sorti de l’auberge.

Le député qui n’a plus son immunité parlementaire est actuellement dans le viseur du régime. Et ceci, pour avoir contesté les résultats définitifs de la présidentielle du 22 février dernier. L’ancien Premier ministre s’est même autoproclamé « président démocratiquement élu de la République togolaise », bien avant la proclamation provisoire et définitive des résultats dudit scrutin.

Après la convocation du 1er avril, il est de nouveau convoqué ce jeudi matin au Service Central des Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC) pour être écouté. Seulement, cette nouvelle convocation n’est pas du goût de la dynamique Kpodzro.

Hier mercredi devant la presse à Lomé, l’archevêque émérite de Lomé, Mgr Kpodzro et ses collaborateurs ont dénoncé un harcèlement du régime vis-à-vis de leur champion, Dr Kodjo.

« Pourquoi une seconde convocation alors que la première fois, les avocats du président Agbéyomé Kodjo ont bien signifié au SCRIC et au Procureur de la République, preuve à l’appui, que leur client est en mauvais état de santé et ne pouvait pas se présenter personnellement. Au lieu de reprendre contact avec les avocats, si suite devrait être donnée au dossier, le SCRIC envoie une nouvelle convocation », a dénoncé la dynamique.

Mgr Kpodzro et sa dynamique s’insurgent contre cet acharnement judiciaire et conseillent au régime de s’occuper plutôt de la crise sanitaire qui secoue actuellement le pays. Ils demandent également au peuple de faire échec à ce projet machiavélique visant à éliminer l’adversaire politique.

Rappelons que Dr Kodjo devrait se présenter ce jeudi à 9h au SCRIC à Lomé.

Godfrey A.

 

 

La dynamique Kpodzro dénonce un acharnement du régime contre Dr Kodjo