ARCHIVE


 

 

 

Covid-19 : Ce que pense l'Union africaine des consommateurs

La pandémie de coronavirus est une grande menace pour le monde entier. Elle l'est plus pour les pays africains dont le système de santé est fragile, ce qui aura inévitablement des impacts sur leur économie. L'Union africaine des consommateurs (UAC), consciente de la situation, fait des propositions à l'endroit des gouvernements des Etats africains et les consommateurs dans ces pays.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’UNION AFRICAINE DES CONSOMMATEURS (UAC) FACE À LA PANDÉMIE DU COVID-19 :
• APPEL AUX GOUVERNEMENTS ET AUX SPÉCIALISTES SANITAIRES AFRICAINS
• PRISES DE POSITION ET ENGAGEMENTS

Le monde entier est secoué depuis déjà plus de 4 mois par une maladie mortelle et contagieuse dénommée le Covid-19. Les conséquences sanitaires, économiques, financières, sociales, politiques et stratégiques sont énormes pour le monde entier en général et pour le continent africain en particulier. Comparativement aux autres consommateurs d’autres régions, les consommateurs de notre continent, font déjà face à des multiples défis et obstacles. Il s’agit notamment de la déliquescence des systèmes de santé, de la faiblesse du pouvoir d’achat des populations, de la prédominance du secteur informel dans la chaine économique et du chômage. Il faut aussi noter l'absence des services sociaux de base tels que l’accès à l’eau potable, à la santé, à la protection sociale, à l’habitat décent, à l’'électricité et aux services et produits de télécommunications.

Depuis le début de cette crise sanitaire qui constitue pour le monde entier et, particulièrement pour nos pays, déjà fragiles, un risque accru de crise socio-économique, nos organisations de consommateurs membres n’ont cessé d’attirer l’attention des gouvernements et de leur suggérer des pistes de solutions pour barrer la route au Covid19.

L’Union Africaine des Consommateurs (UAC) félicite les gouvernements africains qui ont pris d’importantes mesures courageuses de prévention et de riposte contre cette pandémie. Elle félicite et encourage d’avantage les praticiens de la santé de tout le continent qui face à cette pandémie malgré l’absence des équipements et moyens nécessaires.

Au vu du grand chemin qui reste encore à parcourir avant de pouvoir venir à bout du covid-19 dans nos pays et consciente de la fragilité de nos économies, des infrastructures sanitaires et du niveau de la gravité des conséquences socio-économiques sur les économies africaines en général et sur les consommateurs en particulier, l’Union Africaine des Consommateurs (UAC) exprime d’une part (i) ses vives préoccupations par rapport à cette menace qui pèse sur la santé et des conditions de vie des citoyens consommateurs africains et d’autre part, (ii) son indignation par rapport aux manœuvres par des firmes pharmaceutiques et autres groupes de recherches pour utiliser les africains comme des cobayes scientifiques dans leurs projets d’expérimentation d’un éventuel vaccin contre le Covid-19.

Face à cette situation très préoccupante, l’UAC lance un appel citoyen aux dirigeants africains, aux chercheurs africains, à la société civile africaine et aux Consommateurs pour une forte mobilisation afin de protéger l’Afrique des conséquences dévastatrices de cette pandémie et une lutte contre les manœuvres de « cobayisation » des africains.

A cet effet, l’UAC leur adresse des recommandations ci-après :

A l’intention des gouvernements :

-d’intensifier les mesures de sensibilisation et d’éducation des populations des villes jusqu’aux hameaux les plus reculés de nos pays sur la pandémie et des moyens de prévention;

-d'équiper les centres de traitement des malades du covid-19 et des hôpitaux en matériels efficaces de protection contre la maladie et accompagner des praticiens de santé qui sont fortement exposés à la contamination ;

-de subventionner les prix des produits de première nécessité par un allègement fiscal ou tout autre mécanisme approprié et octroyer des aides alimentaires et de détergents ou aides financières aux catégories de la population les plus démunies et de veiller à l’effectivité de ces mesures ;

-de subventionner des produits de prévention tels que le savon, les gels désinfectants et les masques au profit des tous les citoyens sans distinction aucune et rendre son usage obligatoire;

-d’alléger les conditions d’accès et de jouissance des services sociaux tels que l’électricité et l’eau, les télécommunications notamment la data qui demeure cher en Afrique ;

-de prendre toutes les mesures préventives et efficaces pour que les pays du continent ne soient utilisés par les firmes pharmaceutiques et autres groupes de recherche comme des champs d’expérimentation de vaccins contre le Covid-19 avec pour cobayes scientifiques les consommateurs africains ;

-d’engager parallèlement un processus de refonte des plans nationaux de développement pour tenir compte des enjeux nouveaux du développement après le Covid-19 notamment les plans nationaux de développement sanitaire (PNDS) ;

-d’impliquer fortement les associations des consommateurs dans les actions de protection des consommateurs. A l’intention des chercheurs africains et des acteurs de la Société civile : de refuser toute forme de collaboration non éthique qui vise à faire des africains les cobayes des champs d’expérimentation par des cyniques firmes pharmaceutiques ;

-de dénoncer toute proposition de partenariat qui sera faite par les firmes pharmaceutiques et autres groupes de recherche à cet effet. A l’intention des banques centrales :

-d’accorder des facilités aux gouvernements et aux établissements bancaires et de micro finances notamment en matière de rééchelonnement des dettes échues et de nouvelles lignes de crédit leur permettant de répondre aux besoins de l’heure ;

-d’alléger les coûts et frais d’accès et de jouissance des services financiers dans nos pays tout en veillant au bon fonctionnement des services minimum bancaires et en privilégiant les moyens de transfert ou de payement digitaux ou numériques.

A l’endroit des Consommateurs :

-l’UAC les invite aux respects des mesures de prévention et de confinement ; l’UAC les encourage à des actions de solidarités nationales aussi bien au niveau des gouvernements qu’au niveau des agents de santé ;
-l’UAC les exhorte à rester vigilants et mobilisés pour mettre en échec tout projet d’expérimentation d’un vaccin contre le Covid-19 sur le continent en utilisant les africains comme leurs cobayes.

L’UAC demande à toutes les associations des consommateurs à assurer leur rôle de veille citoyenne sur le respect des droits des consommateurs en cette de période de pandémie.

L’Union Africaine des Consommateurs (UAC) est une organisation continentale et fédératrice des associations des consommateurs d'Afrique et dont le siège est à N’Djamena au Tchad.

Fait à N’djamena, le 08 Avril 2020

Pour l’UAC,

Le Président,

Daouda Elhadj ADAM

 

 

Covid-19 : Ce que pense l'Union africaine des consommateurs