ARCHIVE


 

 

 

Tedros Adhanom Ghebreyesus : « L’Afrique ne peut pas et ne sera un terrain d’essai pour aucun vaccin »

Le patron de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), lors d’une vidéo conférence lundi, a condamné « les propos racistes » de chercheurs évoquant le continent comme « un terrain d’essai » pour tester un vaccin contre le coronavirus.

L’ancien ministre de la Santé et des Affaires étrangères d’Éthiopie s’est dit « consterné » en entendant ces propos alors qu’il a appelé « à la solidarité entre les pays ».

« Ce genre de remarques racistes n’aide pas. L’Afrique ne peut pas et ne sera pas un laboratoire de test pour un quelconque vaccin », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, dénonçant une « résurgence de mentalité coloniale ».

« C’est vraiment une honte d’entendre ça au 21è siècle, et en plus de la part de scientifiques. Tous les êtres humains seront traités comme tels dans la lutte contre le coronavirus », a-t-il indiqué.

Une vive polémique, rappelons-le, a éclaté en Afrique après des propos le 1er avril, de chercheurs français sur la chaîne LCI, au sujet des recherches menées autour du vaccin BCG contre le coronavirus.

Edem A.

 

 

Tedros Adhanom Ghebreyesus : « L’Afrique ne peut pas et ne sera un terrain d’essai pour aucun vaccin »