ARCHIVE


 

 

 

Covid-19/Sani Yaya : « L’OTR va suspendre les recouvrements jusqu’à nouvel ordre »

Dans son discours à la nation hier mercredi, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a fait des annonces et pris un certain nombre de mesures.

Entre autres mesures, la création d’un fonds national de solidarité et de relance économique de 400 milliards de francs CFA, la gratuité de l’eau et de l’électricité pour les tranches sociales pour trois mois, le lancement d’un programme de transferts monétaires pour les plus vulnérables, la mise en place des mesures spécifiques d’accompagnement pour soutenir les entreprises en particulier PMI/PME affectées par les conséquences de la pandémie, la production agricole et assurer l’autosuffisance alimentaire…

Selon le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, ces décisions du chef de l’Etat ne font que renforcer la « solidarité nationale » requise en cette période de crise sanitaire. « Le Président de la République ne fait que montrer la voie à suivre », a souligné le ministre Yaya.

Pour lui, la réduction des frais de branchement d’eau de 75 mille francs CFA à 25 mille francs CFA a tout son sens. « Parce que l’une des mesures préventives importantes, c’est se laver les mains régulièrement. Donc il est important de donner de l’eau à toute la population. Il y a 5 mille demandes de branchement à l’eau qui attendent, donc ces 5 mille branchement seront facturés à 25 mille francs au lieu de 75 mille francs », a annoncé le ministre en charge de l’Economie.

A en croire l’argentier togolais, des instructions fermes ont été d’ores et déjà données à l’Office togolais des recettes (OTR) de « suspendre toutes les procédures en cours durant toute la période de la crise, de suspendre aussi les redressements fiscaux, et les pénalités en ce qui concerne les retards dans les paiements des impôts ».

« L’OTR va suspendre les recouvrements jusqu’à nouvel ordre. Il y aura une exonération de tous les impôts, taxes, frais de douane sur tout le matériel médical et sur tous les médicaments qui sont en lien avec le covid-19. On prend en charge tout le traitement des malades », a ajouté Sani Yaya.

Selon le ministre, ce fonds national de solidarité et de relance économique de 400 milliards de francs CFA sera non seulement destiner à soutenir les entreprises, mais aussi à soutenir les ménages, les revendeuses, les conducteurs de taxi-moto, les artisans, bref les acteurs du secteur informel. « Et ceci sera fait dans un cadre de transparence avec des critères objectifs », a déclaré le ministre.

Notons qu’actuellement plus d’une trentaine de cas de covid-19 ont été enregistrés au Togo.

Godfrey A.

 

 

Covid-19/Sani Yaya : « L’OTR va suspendre les recouvrements jusqu’à nouvel ordre »