ARCHIVE


 

 

 

Covid-19/ Gal Yark Damehame : « Le couvre-feu va concerner surtout la ville de Lomé »

Le Togo renforce ses dispositifs de riposte contre le covid-19. Dans son discours à la nation hier mercredi, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a décrété l’Etat d’urgence sanitaire d’une période de trois (03) mois. Il a également annoncé un couvre-feu à compter de ce jeudi 2 avril 2020 et ce jusqu’à nouvel ordre entre 19 heures et 6 heures du matin.

Mais selon le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame, ce couvre-feu décrété par le chef de l’Etat sera plus accentué à Lomé, la capitale togolaise.

« Depuis le 6 mars, notre pays a enregistré son premier cas de covid-19. Aujourd’hui, nous sommes à une trentaine de cas, donc le virus prend de l’ampleur. Dans son message à la nation, le chef de l’Etat a décrété un couvre-feu à compter d’aujourd’hui, de 19h à 6 h du matin. Le couvre-feu va concerner dans un premier temps le grand-Lomé. Parce que le grand-Lomé est l’épicentre pour les cas de Covid-19 dans notre pays. Donc le couvre-feu va concerner le grand-Lomé, s’il y a besoin on va l’étendre dans les autres préfectures », a souligné le Général Yark.

Et d’ajouter : « C’est une mesure exceptionnelle, je ne sais pas depuis quand datent les dernières couvre-feux dans notre pays. Certains depuis 20 ans n’ont jamais connu de couvre-feu dans leur vie. Mais comme le président l’a dit, pour gagner cette bataille, il faut de grands remèdes, et l’un des remèdes, c’est d’instaurer ce couvre-feu ».

Pour veiller au respect des dispositions prises par le gouvernement, une force spéciale anti-pandémie composée de 5 000 hommes a été créée.

« Il s’agira d’une force mixte composée de la police, des forces de l’ordre et de défense. Cette force mixte aura essentiellement pour mission de veiller à l’application de toutes les mesures que le gouvernement a eu à prendre depuis le début. Il y a la fermeture de certaines frontières terrestres. Le bouclage de certaines villes. Il faut respecter les horaires du couvre-feu. On dit de 19h à 6 h du matin, le moment venu, il faut que chacun reste chez soi. De 19h à 6h, on ne veut voir personne dehors, sauf certaines exceptions. Mais vous allez rencontrer des agents et justifier la raison de votre sortie », a précisé le ministre Yark.

Le Général de brigade invite par ailleurs les Togolais au respect des mesures prises par le gouvernement en vue d’endiguer le mal. « Ca va dans notre intérêt. S’il y a des récalcitrants, je crois qu’on fera tout pour les remettre dans les rangs », a-t-il conclu.

Godfrey Akpa

 

 

Covid-19/ Gal Yark Damehame : « Le couvre-feu va concerner surtout la ville de Lomé »