ARCHIVE


 

 

 

Covid-19 : Faure accorde la grâce présidentielle à 1048 détenus

Après plusieurs appels incessants des citoyens togolais, le locataire de la Marina a finalement décidé de sortir de son bunker. Hier soir sur la Télévision Togolaise (TVT), dans le journal de 20 heures, le chef de l’Etat a prononcé son tout premier discours sur la menace de Covid-19 au Togo. Faure Gnassingbé a décrété un Etat d’urgence sanitaire pour trois mois, et a également pris un certain nombre de mesures dites « exceptionnelles », visant à endiguer la propagation de coronavirus.

Parmi les mesures prises par le chef de l’Etat y figurent, la mise en place d’un couvre-feu à compter de ce jeudi 2 avril 2020, la création d’une force spéciale anti-pandémie composée de 5 000 hommes, le lancement dans les prochains jours, d’un programme de transferts monétaires pour les plus vulnérables, la gratuité de l’eau et de l’électricité pour les tranches sociales pour trois mois.

La réflexion sur la situation des jeunes entrepreneurs qui viennent de lancer leur activités, la mise en place de mesures spécifiques d’accompagnement pour soutenir la production agricoles et assurer l’autosuffisance alimentaire, la réflexion en cours avec le secteur privé en vue et de l’adoption de mesures de soutien à la consommation, à la production et à la sauvegarde de l’emploi, l’étude par le gouvernement de la situation fiscale des entreprises, et pour combler le tout, la création d’un fonds national de solidarité et de relance économique de 400 milliards de francs CFA.

Quid des prisonniers ?

Même si dans son discours, Faure Gnassingbé n’a mentionné aucune mesure allant dans le sens des détenus, il n’a pas pour autant ignoré les nombreuses interpellations des acteurs de la société civile appelant à un désengorgement des prisons civiles du pays afin d’éviter une hécatombe en cette période de crise sanitaire.

Tout juste après avoir prononcé son discours, le fils du Général Eyadema a accordé une grâce présidentielle à 1048 détenus. Aussitôt prise, la décision est rentrée dans sa phase effective à l’instant même avec la mobilisation des magistrats et des greffiers au-devant desquels se trouve le ministre en charge de la Justice, Puis Agbétomey.

Selon les informations, ce jeudi matin, les prisonniers qui ont bénéficié de cette grâce présidentielle sont en train de faire les formalités pour regagner leur domicile.

Pour rappel, jusqu’à ce jour 39 cas de covid-19 ont été enregistrés au Togo, 20 cas sous traitements, 17 cas guéris et 2 décès.

Godfrey Akpa

 

 

Covid-19 : Faure accorde la grâce présidentielle à 1048 détenus