ARCHIVE


 

 

 

Togo, Suspension des journaux «L’Alternative» et «Liberté» par la HAAC : Du zèle… rien d’autre !

Pour avoir publié le présent article, le journal « Fraternité » vient d'être convoqué à son tour par la HAAC, une institution de la honte gérée par des nègres au service du colon français. Cette HAAC du zélé pathétique Willibronde Pitalounani Télou semble déterminée à bâillonner les meilleurs journaux togolais, les seuls critiques à l'endroit de la France de Macron pour sa Duplicité, sa Fourberie et son Soutien malsain au régime frauduleux de Faure Gnassingbé réfractaire à l'Alternance au Togo.

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) a sanctionné, cette semaine, «Liberté « et «L’Alternative», deux journaux très critiques envers le Pouvoir de Lomé. Ceci, à la suite d’une plainte de Marc Vizy, l’ambassadeur de France au Togo qui estime avoir été calomnié, ensemble avec son pays, par ses organe dans leur publications fin février et début Mars dernier.

La hache de la HAAC…

Une plainte d’un ambassadeur. Puis derrière, la sanction. L’on se croirait dans une fiction. Mais c’est pourtant vrai. Vrai au pays de Faure Gnassingbé où la liberté d’expression est pourtant prise pour réalité. Pathétique !

 

 

Togo, Suspension des journaux «L’Alternative» et «Liberté» par la HAAC : Du zèle… rien d’autre !