ARCHIVE


 

 

 

Fulbert Attisso : « Nous résisterons jusqu’au bout »

Le député Agbéyomé Kodjo ne sera pas seul face à la justice togolaise. Celui qui s’autoproclame « président démocratiquement élu » à l’issue de la présidentielle de 2020, aura le soutien de tous les membres de la dynamique Mgr Kpodzro.

A en croire Fulbert Attisso, Directeur de campagne de l’ancien Premier ministre, ce soutien sera surtout manifesté par la résistance. « La dynamique Kpodzro n’est pas prête de cesser la résistance. Nous résisterons jusqu’au bout, parce que la victoire est nôtre, il faut qu’on nous la donne », a-t-il indiqué lundi au cours d’une conférence presse animée par Mgr Kpodzro.

Pour le leader de la formation politique « Togo Autrement », la résistance vient de commencer, et pas question de baisser les bras tant que la victoire du peuple ne lui est pas restituée. « C’est trop facile que tous les cinq ans ce pouvoir organise les élections, les vole, s’approprie ou garde le pouvoir et rebelote un autre cinq ans, c’est la même chose. Nous allons accepter ça jusqu’à quand ? Cette fois-ci, nous ne l’accepterons pas », a-t-il martelé.

L’ancien responsable de la C14 précise que cette résistance est tout à fait légale, mais elle ne signifie en rien une rébellion. « Cet appel à la résistance est légal et légaliste, nous ne voulons pas d’effusion de sang. Nous n’appelons pas à une insurrection, ni à une rébellion (...). C’est un appel légal qui est conforme à notre constitution », a souligné Fulbert Attisso.

L’opposant regrette cette situation paradoxale qui ne dit pas son nom, surtout que c’est le voleur qui tente d’envoyer en prison sa victime.

« Nous n’irons pas jusqu’à la rébellion, mais nous demandons seulement qu’on nous restitue notre pouvoir. On ne peut nous spolier de notre victoire et vouloir mettre en prison le vrai vainqueur de l’élection présidentielle », conclut-il.

 

 

Fulbert Attisso : « Nous résisterons jusqu’au bout »