ARCHIVE


 

 

 

Le Premier ministre demande aux forces de l'ordre de lever le siège autour du domicile d'Agbéyomé

Antoine Koffi Nadjombé, le Premier ministre nommé par le "président démocratiquement élu", Agbéyomé Kodjo demande la levée du siège autour du domicile de ce dernier. C'est à travers un communiqué qu'il a rendu public hier.

Communiqué de la Primature

Objet : Encerclement du domicile du Président de la République

Aux membres des forces de la sécurité et de la défense,

La violation et la manipulation de la Constitution de la République togolaise semblent une banalité à laquelle se plaît le pouvoir illégitime de Lomé et qu'illustre la conspiration grotesque actuelle contre le Président démocratiquement élu, son Excellence Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo.

Nonobstant toutes les interventions, le siège de son domicile par les forces de défense et de sécurité persiste et est renforcé cette nuit.

Les résultats réels de la présidentielle du 22 février 2020 montrent que vous avez porté vos suffrages de façon écrasante (80%) sur son Excellence Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo.

L'imposture et la violence d'Etat ne peuvent plus prévaloir à la tête de la République togolaise, et il vous appartient conformément à votre serment au drapeau togolais de ne défendre que l'intérêt supérieur de la Nation.

Par conséquence je vous demande de prendre les dispositions idoines pour lever immédiatement le siège autour du domicile du Président démocratiquement élu du Togo, son Excellence Dr Gabriel Agbéyomé Messan Kodjo.

La République vous observe et vous attend.

Fait à Montréal, le 11 mars 2020.

M. Antoine Koffi Nadjombé

Premier Ministre de la République togolaise

Nr. 04/ 2020/ PM

 

 

Le Premier ministre demande aux forces de l'ordre de lever le siège autour du domicile d'Agbéyomé