ARCHIVE


 

 

 

Agbéyomé devant une commission acquise à la cause du régime : Voici ceux qui composent cet organe

La situation s’annonce mal pour le député Gabriel Agbéyomé Kodjo, candidat de la dynamique Mgr Kpodzro à la présidentielle du 22 février dernier. Dans une lettre adressée mardi à la Présidente de l’Assemblée nationale, le Procureur de la République, Essolissam Poyodi demande tout simplement la levée de l’immunité parlementaire du président du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD).

L’ancien Premier ministre sous le régime de feu Général Gnassingbé Eyadema est accusé d'atteinte à la sûreté de l’Etat, de troubles aggravés à l’ordre public, de diffusion de fausses nouvelles et de dénonciations calomnieuses.

Dans la foulée, la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Tségan a mis en place une commission spéciale chargée d’instruire la demande de levée de l’immunité parlementaire du député Gabriel Agbéyomé Kodjo, le candidat qui s’autoproclame « président démocratiquement élu de la République togolaise » à l’issue de la présidentielle du 22 février dernier.

Cette commission spéciale sera présidée par Mme Mémounatou Ibrahima. Koundjam Monkpebor de la commission des droits de l’Homme fera office de rapporteur. Les autres membres de cette commission sont : Me Tchitchao Tchalim de la commission des lois, Mawussi Djossou Semodji du groupe parlementaire UNIR, Senanu Alipui du groupe parlementaire UFC et Gerry Taama du groupe parlementaire NET-PDP.

Notons que le député Agbéyomé Kodjo va comparaître, ce mercredi matin, devant cette commission spéciale visiblement composée des députés acquis à la cause du régime RPT-UNIR. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la situation s’annonce très mal pour le candidat de Mgr Kpodzro.


Godfrey Akpa

 

 

Agbéyomé devant une commission acquise à la cause du régime : Voici ceux qui composent cet organe