ARCHIVE


 

 

 

Levée de l’immunité parlementaire à Agbéyomé : Mgr Kpodzro invite les Togolais à défendre leur « président élu »

La situation sociopolitique togolaise risque d'être mouvementée dans les jours à venir. Le régime de Faure Gnassingbé veut désormais passer à la vitesse supérieure pour calmer les ardeurs du candidat Agbéyomé Kodjo, l’homme qui s’autoproclame « président démocratiquement élu de la République togolaise » lors du scrutin du 22 février dernier.

En effet, dans une lettre en date du 09 mars dernier, la Présidente de l’Assemblée nationale a été saisie, par le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Lomé, d’une demande de levée de l’immunité parlementaire du député Gabriel Agbéyomé Kodjo. Cette décision du ministère public passe mal dans l’écurie du prélat. Pour Mgr Philippe Kpodzro, il s’agit d’un passage en force du régime RPT-UNIR pour confisquer définitivement la victoire de son candidat.

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 11 mars, la dynamique de Mgr Kpodzro lance une alerte générale. Sur le fondement de l’article 150 de la Constitution de la République togolaise, elle demande aux Togolais épris de justice et d’alternance politique à la « mobilisation générale et à la désobéissance civile jusqu’à la passation de pouvoir au Dr Gabriel Agbéyomé Kodjo, président démocratiquement élu au Togo à l’issue du scrutin du 22 février 2020 ».

« La dynamique tient le président régulièrement battu dans les urnes, Faure Gnassingbé, responsable de toute résurgence des tensions sociales de par son choix obstiné de violation permanente des suffrages du peuple togolais nonobstant l’interpellation des USA pour la vérité des urnes par la publication des résultats de la présidentielle du 22 février 2020 bureau de vote par bureau de vote », poursuit le communiqué.

Mgr Kpodzro invite par ailleurs, tous les Togolais (de la diaspora y compris) à « défendre par tous les moyens la République contre ses oppresseurs (ndlr, le régime RPT-UNIR) ».

Notons que le député Agbéyomé est attendu ce matin dans la salle de réunion de l’Assemblée nationale où la Commission spéciale doit l’écouter et décider de son sort.


Godfrey Akpa

 

 

Levée de l’immunité parlementaire à Agbéyomé : Mgr Kpodzro invite les Togolais à défendre leur « président élu »