ARCHIVE


 

 

 

Aklesso Atcholi à Agbéyomé : « La récréation est terminée »

Le parti Union pour la République (UNIR) vainqueur (déclaré par la CENI et confirmé par la Cour constitutionnelle) du scrutin présidentielle du 22 février 2020 a animé jeudi à Lomé une conférence de presse. L’occasion pour les cadres de cette formation politique de saluer la réélection de leur champion, Faure Gnassingbé, et d’adresser un message aux candidats malheureux de cette présidentielle.

Dans sa déclaration liminaire, le Secrétaire exécutif du parti présidentiel, Aklesso Atcholi n’a pas hésité à lancer des piques bien nourris à l’endroit des 6 candidats de l’opposition qui ont pris part au scrutin du 22 février dernier. Il a dénoncé au passage des « attaques personnelles » dont sont victimes les militants de son parti ces derniers jours après la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle.

« Ceux qui s’évertuent à continuer dans les attaques personnelles à l’endroit des membres de notre parti, nous trouverons sur leur chemin. Nous réagirons conformément aux lois en vigueur dans le pays », a-t-il martelé.

Le président du groupe parlementaire UNIR à l’Assemblée nationale a également fait allusion au communiqué de l’Ambassade des USA appelant à la publication des résultats de la présidentielle bureau de vote par bureau de vote. A l’en croire, cette sortie « prématurée » du diplomate américain est une prise de position « partisane » ayant concouru à « encourager des velléités des revendications infondées et à alimenter des tensions et contestations injustifiées au mépris des textes en vigueur au Togo ».

Pour Aklesso Atcholi, le climat de paix qui marque cette période postélectorale traduit le désaveu et la désapprobation des Togolais face aux « agissements incompréhensibles » de certains « mauvais perdants » de la présidentielle.

« Après le 3 mars (date de la proclamation des résultats définitifs), la récréation est terminée. La théâtralité à laquelle nous avons assisté depuis quelques jours a pris fin. Place aux institutions de la République d’agir et de faire leur travail. Nous sommes d’accord pour le débat démocratique, les contradictions des idées. Mais les attaques personnelles : ça suffit ! La récréation est terminée », a-t-il déclaré.

Pour rappel, le chef de l’Etat sortant, Faure Gnassingbé a été réélu à l’issue de la présidentielle du 22 février dernier avec un score de 70,78%, selon la Cour constitutionnelle. Le candidat Agbéyomé est arrivé en deuxième position avec un score de 19,46%.

Godfrey Akpa

 

 

Aklesso Atcholi à Agbéyomé : « La récréation est terminée »