ARCHIVE


 

 

 

Présidentielle 2020 : Le Premier ministre demande à Faure Gnassingbé de « négocier » son départ

Agbéyomé Kodjo et son équipe ne désarment. Vendredi, le Premier ministre nommé Antoine Koffi Nadjombé a livré son message au peuple togolais. Il invite les Togolais à la mobilisation et à la résistance, car le jour tant attendu pointe déjà à l’horizon.

« Le jour tant attendu pointe à l’horizon grâce à la mobilisation massive du peuple togolais qui a porté majoritairement son suffrage le 22 février 2020 sur Dr Messan Agbéyomé Kodjo pour incarner l’alternance politique pacifique au Togo », a déclaré Antoine Koffi Nadjombé.

Le Professeur a remercié le candidat Agbéyomé Kodjo de la dynamique Kpodzro pour la confiance qu’il lui a faite en le nommant « Premier ministre et chef du gouvernement ».

« C’est avec humilité que j’ai accepté ma nomination dans la pleine conscience des défis de taille qui sont devant nous », indique le professeur qui s’engage à travailler avec détermination aux côtés d’Agbéyomé Kodjo dans l’intérêt supérieur du Togo.

L’ancien membre actif d’Amnesty International au Togo en appelle à tous les leaders de l’opposition, de la société civile, aux leaders religieux et à tous les chefs traditionnels de se joindre à Agbéyomé Kodjo et à lui-même afin de briser, la main dans la main, « les vestiges de la dictature ».

Antoine Koffi Nadjombé demande à Faure Gnassingbé et ses collaborateurs de « négocier » leur départ.

Suivez plutôt !

 

 

Présidentielle 2020 : Le Premier ministre demande à Faure Gnassingbé de « négocier » son départ