ARCHIVE


 

 

 

Alassane Ouattara renonce à un 3è mandant

Le chef de l’État ivoirien Alassane Dramane Ouattara, au pouvoir depuis 2011, a pris la parole après tant de suspens. Il dit qu’il ne briquerait pas un 3è mandant à la tête du pays.

Alassane Ouattara a fait cette annonce ce jeudi à Yamoussoukro, devant les 02 chambres du Parlement réunies en congrès extraordinaire.

« Je voudrais annoncer solennellement, que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération », a-t-il notamment affirmé.

Élu en 2010, puis réélu en 2015, Alassane Ouattara dit vouloir « donner la possibilité à des Ivoiriens plus jeunes de poursuivre l’œuvre de modernisation » de la Côte d’Ivoire.

Le Président de la Côte d’Ivoire justifie surtout sa décision qualifiée de surprise par le « respect de ses engagements ».

Edem A.

 

 

Alassane Ouattara renonce à un 3è mandant