ARCHIVE


 

 

 

Coronavirus/Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus : « Nous travaillons dur pour préparer les pays africains à l’arrivée potentielle du virus »

Le Coronavirus (COVID-19) pourrait causer une catastrophe sur le continent noir, vu qu’il dispose un système sanitaire très fragile et peu développé. C’est ce qu’a indiqué samedi le Directeur Général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Les signes croissants de transmission en dehors de la Chine (d’où est partie la maladie) montrent que la fenêtre d’opportunité que nous avons pour contenir ce virus se rétrécit. Nous appelons tous les pays à investir d’urgence dans la préparation », a-t-il révélé. Et d’ajouter : « Notre plus grande préoccupation reste le potentiel de propagation de COVID-19 dans les pays où les systèmes de santé sont plus faibles. Nous travaillons dur pour préparer les pays africains à l’arrivée potentielle du virus ».

75.569 cas de contamination dont 2.239 décès en Chine, c’est le bilan dressé par l’OMS. Pour le Directeur général de cette organisation, ces chiffres montrent une baisse de la contamination en Chine. « C’est une bonne nouvelle, mais elle doit être interprétée avec beaucoup de prudence. Il est beaucoup trop tôt pour faire des prédictions sur cette épidémie », a-t-il fait savoir.

Plusieurs pays africains ont analysé des cas suspects qui se sont révélés négatifs. Seul l’Egypte a confirmé un cas. Outre la Chine, 1.200 cas dans 26 pays avec 8 décès ont été recensés. « Avec chaque jour qui passe, nous en savons un peu plus sur ce virus et la maladie qu’il provoque », a indiqué Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus qui s’inquiète de l’augmentation des cas en Irlande (18 cas et 4 décès), en Corée du Sud et en Italie.

13 pays prioritaires sont identifiés en Afrique par l’OMS en raison de leurs liens avec la Chine. Les populations de ces pays voyagent beaucoup en Chine et sont exposées au COVID-19. Beaucoup de pays africains sont aujourd’hui en mesure de faire des tests sur le virus, grâce aux matériels à eux fournis par l’OMS.

Plus de 30.000 ensembles d’équipements de protection individuelle dans plusieurs pays d’Afrique sont expédiés par l’OMS qui est également prête à expédier près de 60.000 ensembles supplémentaires dans 19 pays au cours des prochaines semaines.

 

 

Coronavirus/Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus : « Nous travaillons dur pour préparer les pays africains à l’arrivée potentielle du virus »