ARCHIVE


 

 

 

4,35% pour Jean-Pierre Fabre : Un score fantaisiste selon l’ANC

L’alliance nationale pour le changement (ANC) contexte les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 22 février dernier, proclamés par la CENI dimanche dernier. Le directeur de campagne de cette formation politique, Patrick Lawson, pense que le score attribué à son candidat a été fabriqué. Pour lui, il s’agit d’un énième braquage électoral.

« Ce score manifestement fabriqué, a été préparé par la violence et la fraude sans compter un cadre électoral et institutionnel fortement partisan et antidémocratique, l’utilisation illégale des moyens de l’Etat par le candidat du parti au pouvoir, la rétention du financement public de la campagne des candidats de l’opposition », a écrit Patrick Lawson.

Le collaborateur de l’ancien chef de file de l’opposition a également avancé que sur toute l’étendue du territoire national, il a été opéré des falsifications de procès-verbaux, bourrages d’urnes et bien d’autres manœuvres peu orthodoxes.

Patrick Lawson dénonce un énième « coup de force électoral », avec la complicité de la Commission électorale nationale indépendante qui, selon lui, a commis « une forfaiture qui violerait son serment ».

Le directeur de campagne de l’ANC rassure cependant qu’ils ne comptent pas baisser les bras. A l’en croire, « une élection n’est qu’une étape de la lutte », a-t-il indiqué.

Il est à préciser que le parti orange n’est pas la seule formation politique qui a rejeté les résultats provisoires proclamés par la CENI. Le candidat des forces démocratiques a également protesté contre ces résultats qui sont contraire à « la volonté populaire clairement affichée à travers les urnes ».

En sa « qualité de président démocratiquement élu de la République togolaise », le candidat de la dynamique Kpodzro appelle les citoyens togolais à défendre « résolument la vérité des urnes ».

Nicolas K

 

 

4,35% pour Jean-Pierre Fabre : Un score fantaisiste selon l’ANC