ARCHIVE


 

 

 

Présidentielle 2020/Agbéyomé Kodjo : « Nous disons que pour ce scrutin, il est interdit de voler »

En conférence de presse cette nuit à son domicile à Lomé, le candidat Agbéyomé Kodjo s’est montré confiant. Il croit dur comme fer qu’il sera proclamé vainqueur de ce scrutin présidentiel.

Le président du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) est sûr et certain de sa victoire. Il ne parle pas sans preuve. Il a dit avoir presque tous les chiffres à sa possession. Mais pour le respect des Institutions de la République, il ne veut pas présenter « ses chiffres ». Cependant, s’il y a une chose dont il est certain, c’est que le président sortant Faure Gnassingbé ne peut être, en aucun cas, proclamé vainqueur de cette élection présidentielle.

« Faure Gnassingbé lui-même sait qu’il ne peut pas gagner cette élection au premier tour. Dire qu’ils sont en train de fêter la victoire de Faure Gnassingbé, je crois que c’est une blague, je crois que c’est pour faire diversion. D’une manière ou d’une autre, Faure lui-même et son gouvernement sont conscients qu’ils ne gagneront pas. Le taux de participation est très élevé, et je dis que cela fait longtemps qu’au Togo ici, nous n’avons plus connu un scrutin avec un tel taux de participation. Ils sont au pouvoir et veulent s’amuser un peu, mais en conscience, ils savent qu’ils n’ont pas gagné. Nous disons que pour ce scrutin, il est interdit de voler », a lâché le candidat Agbéyomé.

Et de poursuivre : « Je veux respecter les institutions de notre pays, je ne veux pas anticiper sur quoi que ce soit, sinon j’aurai donné les chiffres que j’ai ici à ma possession. Mais je dis, la CENI ne peut proclamer autre chose que ce que nous avons ici. Mais si elle se hasarde, je suis sûr qu’elle aura la réponse de la part des populations. Et moi-même je prendrai le devant ».

Le candidat de la dynamique Mgr Kpodzro rassure qu’il passera par tous les moyens pour que la vérité des urnes soit établie.

Des vacances méritées à Faure

L’ancien Premier ministre ne craint pas un bis repetita de 2005. Il pense que Faure Gnassingbé prendra toutes les responsabilités pour éviter qu’un tel drame se répète. « Je crois que Faure Gnassingbé ne va pas hasarder à créer davantage des problèmes dans le pays », a-t-il souligné.

L’homme politique est sûr de battre Faure Gnassingbé au deuxième tour, si cela devrait avoir lieu.

Une fois président, Agbéyomé dit qu’il peut éventuellement travailler avec certains cadres du régime, mais pas avec Faure Gnassingbé. « 15 ans au pouvoir, ça épuise. Je crois qu’il est temps pour lui de prendre des vacances », a-t-il conclu.

Godfrey Akpa

 

 

Présidentielle 2020/Agbéyomé Kodjo : « Nous disons que pour ce scrutin, il est interdit de voler »