ARCHIVE


 

 

 

Une affaire de drogue incrimine le Président du conseil de base des Maliens de l’extérieur au Togo

Le Président du conseil de base des Maliens de l’extérieur, sieur Issouf Coulibaly serait impliqué dans une affaire de drogue qui laisserait peser des soupçons sur sa personne. Le dossier est connu de la police, selon les sources.

Les faits tels que relatés font état d’une marchandise de 15kg de drogue, répartis en 5 sachets de 5 kilos, qu’un certain « Issa le dogon » et ses complices (probablement des trafiquants) auraient glissé dans le camion d’un nommé « Dramane Cissoko », apparemment locataire de son Etat, actif sur le tronçon Lomé-Bamako.

Dramane Cissoko, à en croire les sources, assure de par sa fonction, « le fret des commerçants maliens » entre Lomé et Bamako. Ayant constaté le colis « indésirable » lors du chargement des marchandises dans son camion, Cissoko n’a pas hésité à contacter un autre intervenant dans l’affaire, le nommé Daouda Démbélé, pour de l’aide.

Ce dernier contacta à son tour le Président du conseil de base des Maliens de l’extérieur, Issouf Coulibaly à qui il lui aurait remis la drogue. Cissoko dans sa crainte, a été rassuré par ces derniers qui ont promis le rappeler.

Mais force est de constater qu’après 5 mois, sieur Issouf Coulibaly et Daouda Dembélé n’ont donné aucune suite de l’affaire à Cissoko qui a finalement décidé de porter l’affaire devant le commissaire principal de police de Forever à Lomé. Le commissaire, M. Yakatche a ensuite convoqué les intéressés du dossier lundi 18 février 2020.

Devant le commissaire, les sources précisent qu’Issouf Coulibaly avança qu’il aurait détruit la drogue. Et ce, sans l’ombre d’un témoin quelconque. Un argument qui ne convainc pas le commissaire.

Car, selon ce dernier, il ne revenait pas au Président du conseil de base des Maliens de l’extérieur de détruire le produit. Il a été gardé dans les locaux du commissariat pour être ensuite relâché le lendemain 19 février.

Aux dernières nouvelles, M. Yattabaré, consul honoraire, saisi par l’affaire, a promis tout mettre en œuvre pour tirer au clair ce dossier.

Nous y reviendrons

 

 

Une affaire de drogue incrimine le Président du conseil de base des Maliens de l’extérieur au Togo