ARCHIVE


 

 

 

AIMES-AFRIQUE déploie 150 observateurs sur le terrain

L’ONG AIMES-AFRIQUE fait partie des missions d’observations nationales accréditées par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour superviser l’élection présidentielle de 2020, dont le premier tour a lieu ce samedi 22 février.

Connue pour les missions médico-chirurgicales, les projets de développement communautaires et la promotion de l’éducation en faveur des localités rurales, l’association fondée par Dr Michel Kodom n’est pas à sa première mission d’observation électorale sur le sol togolais. Elle avait déjà observé l’élection présidentielle du 25 avril 2015 au Togo.

Cette fois, pour jouer pleinement sa mission, elle a déployé 150 observateurs sur toute l’étendue du territoire national. Ces observateurs vont couvrir les cinq régions économiques du pays. Ils seront dans les villes comme Vogan, Asahoun, Kpalimé, Amlamé, Sotouboua, Blitta, Kara, Kanté, Mango et Cinkassé.

Précisions que l’ONG AIMES-AFRIQUE sera accompagnée dans cette mission par 18 autres organisations de la société civile accréditées par la CENI.

Au total, environ 3000 observateurs nationaux seront dans les centres de vote ce samedi. Des observateurs internationaux, notamment de l’Union Africaine et des Institutions de la sous-régionales seront également sur le terrain ce samedi pour superviser ce scrutin présidentiel.

Rappelons qu’ils sont au total sept (7) candidats en lice pour le compte de cette élection présidentielle.

 

 

AIMES-AFRIQUE déploie 150 observateurs sur le terrain