ARCHIVE


 

 

 

Jean-Pierre Fabre : « Je suis confiant »

Le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre vient d’accomplir son devoir civique. Il a voté ce matin au lycée de Kodjoviakopé.

Pour l’ex-chef de file de l’opposition, il faut que les choses se déroulent dans la transparence pour préserver le calme dans le pays. « On verra bien, le vote vient de commencer. Nous avons des délégués dans tous les bureaux de vote », a indiqué Jean-Pierre Fabre.

Déjà, à l’en croire, des informations qui font état de fraudes dans certains centres de vote lui parviennent, mais restent à vérifier. « J’apprends ces informations. Mais je dois les vérifier à travers mes délégués dans les bureaux de vote. Maintenant que j’ai fini de voter, on va se retrouver à notre état-major pour vérifier ces informations », a-t-il souligné.

Pour la crédibilité de cette élection, il pense que le gouvernement togolais a ignoré les étapes devant permettre sa transparence. « Nous avons posé des revendications que le gouvernement a balayé du revers de main. Il y a notamment l’authentification des bulletins de vote, la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote, bref, toute une série de revendications qui, en principe, devraient concourir à la transparence du scrutin. Tout ça a été refusé. C’est de nature à nous rendre très suspicieux », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Pour le moment, nous devons faire preuve de la plus grande vigilance. Parce que moi je ne crois jamais, en ce qui concerne le Togo, à des élections transparentes ».

Jean-Pierre Fabre indique qu’il va faire le tour des bureaux de vote pour voir comment se passe l’opération de vote. « Pour avoir beaucoup travaillé, je suis confiant. Mais il faut être d’une extrême vigilance », a-t-il déclaré.

 

 

Jean-Pierre Fabre : « Je suis confiant »