ARCHIVE


 

 

 

Négociations ACP-UE : Robert Dussey a échangé avec Samira Rafaela

Le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, a échangé avec Samira Rafaela, membre du parlement européen dans le cadre des négociations ACP-UE en cours.

Samira Rafaela a confié avoir eu un échange productif avec le ministre togolais des Affaires étrangères, également négociateur en chef des pays ACP. Selon la diplomate, l’UE et l’Afrique ont un énorme potentiel partagé. Et elle compte travailler bientôt sur un partenariat plus équitable.

Pour rappel, les pays d'Afrique, Caraïbes et Pacifique sont signataires avec l'UE des accords de Lomé et de Cotonou. Il s’agit d’un accord commercial entre la Communauté économique européenne (CEE) et les 46 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.

En termes de bilan, le négociateur en chef Robert Dussey a confié que l’accord de Cotonou qui a relayé les Conventions de Lomé dans l’histoire du partenariat ACP-UE est globalement positif en matière d’aide au développement.

Cependant, a-t-il poursuivi, il n’a pas tenu ses promesses sur le plan des échanges commerciaux, des investissements et du progrès économique.

« Le commerce bilatéral entre les ACP et l’UE est aujourd’hui largement déséquilibré au profit de l’Europe. Cette vérité de fait, on n’a pas besoin d’être un économiste ni sortir de l’Université de Harvard pour le savoir. Mieux, les deux parties ont conscience de cette vérité », a indiqué le ministre togolais des Affaires étrangères.

Selon les informations, l’accord qui prend compte les négociations en cours s’achève février prochain. Le futur accord touchera plusieurs domaines notamment la démocratie et les droits de l’homme, la croissance économique et l’investissement, le changement climatique, l’éradication de la pauvreté, la paix et la sécurité, la migration et la mobilité

 

 

Négociations ACP-UE : Robert Dussey a échangé avec Samira Rafaela