ARCHIVE


 

 

 

Alternance en 2020 : Agbeyome Kodjo mise sur son « expérience politique » pour atteindre cet objectif

L’on connait depuis le 31 décembre 2019, le mystérieux candidat unique de l’opposition choisi par Mgr Philippe Kpodzro. Il s’agit bien du député Agbeyome Kodjo, président du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD).

L’homme politique qui se dit très « surpris » que le « choix divin » du prélat soit porté sur sa « modeste personne » en qualité de candidat unique de l’opposition pour l’élection présidentielle de 2020, compte mener à bien la mission à lui confiée.

A l’en croire, ce n’est pas le moment de décevoir le peuple togolais en lutte depuis des décennies pour une alternance politique au sommet de l’Etat.

Dr Agbeyome Kodjo qui fut président de l’Assemblée Nationale, Premier ministre, ministre de l’Intérieur… au temps du feu Général Eyadema, mise sur son expérience, ses connaissances et ses relations pour concrétiser cette alternance en 2020. Il compte également travailler en synergie avec les forces démocratiques du pays pour que cet objectif soit atteint.

« Nous allons rapidement créer une synergie avec tous les acteurs de l’opposition surtout notre jeunesse. Parce que c’est d’elle qu’il s’agit, c’est lui qui est au cœur de notre démarche. Ce sont les jeunes qui animeront la vie de ce pays. Nous allons montrer le chemin avec l’expérience que nous avons. Nous allons rassembler autour… Et je peux vous assurer que si nous suivons le paradigme que nous allons définir, il y a l’alternance en 2020 », a-t-il déclaré juste après sa désignation.

Notons que c’est à l’issue d’un long processus d’exploration, d’entretiens, de quasi primaires internes puis de l’activation des modalités transparentes de désignation que l’Archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro et d’un Collège de sages, portèrent leur choix sur Agbeyome Kodjo en qualité de candidat unique de l’opposition pour l’élection présidentielle de 2020.

Godfrey Akpa

 

 

Alternance en 2020 : Agbeyome Kodjo mise sur son « expérience politique » pour atteindre cet objectif