ARCHIVE


 

 

 

La marche de demain finalement interdite

Le ministre de l'Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, Payadowa Boukpéssi interdit la manifestation de rue programmée sur demain samedi 28 décembre 2019 pour diverses raisons.

Selon Payadowa Boukpessi, le principal organisateur de cette manifestation, l'association « Action-Sud » est injoignable, alors que ses responsables doivent se rendre préalablement au ministère de la Sécurité pour une réunion concernant la marche.

« Les trois organisateurs à savoir AMENOUMEGBLE Joseph, BUAKA Amen et TRENOU David sont complètement injoignables jusqu'à ce jour. Or, avant toute manifestation publique, les organisateurs sont toujours conviés au Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile pour une réunion de Sécurité », lit-on dans un courrier rendu public par le ministère.

Cette réunion, poursuit l’autorité, rentre dans le cadre des formalités usuelles à remplir auprès des services techniques du ministère de la Sécurité.

L’autre raison évoquée par le ministre Boukpéssi est l’in

tervention du mouvement « En Aucun Cas » de Foly Satchivi qui réclame la paternité de cette manifestation lors de sa conférence de presse de ce jeudi.

Une situation qui a amené l’autorité a affirmé que « Les organisateurs de cette manifestation sont de mauvaise foi en sous-traitant la manifestation à une association illégale, et en visant un objectif contraire à celui visé dans la déclaration préalable ».

A en croire le ministre, le mouvement « En Aucun Cas » n’a aucune base légale. « Le sieur SATCHIVI Foly a laissé entendre au cours de sa conférence de presse que la manifestation vise un objectif politique, alors même que l'association « Action-Sud » est une association apolitique », a-t-il indiqué.

Pour toutes ces raisons, Payadowa Boukpéssi interdit la marche programmée sur samedi 28 décembre 2019.

 

 

La marche de demain finalement interdite