ARCHIVE


 

 

 

L’ANIAC fait son bilan, fixe des perspectives…

L’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques (ANIAC-TOGO) organise ce vendredi une journée d’échanges et de réflexion à son siège à Lomé au cours de laquelle le bilan de l’année finissante sera dressé et des projections sur l’avenir déclinées.

L’institution anti-armes chimiques fait son bilan de l’année 2019 devant la presse aujourd’hui. Participent également à cette rencontre avec les médias, les représentants des ministères techniques, les Ambassades, les Organisations internationales.

L’objectif de cet exercice est d’informer le public cible des activités menées par l’ANIAC-TOGO courant l’année 2019, présenter l’institution et ses missions, dévoiler en perspectives les attentes pour l’année 2020, solliciter le concours et la collaboration des différentes parties prenantes à la problématique de la gestion des produits chimiques pour l’atteinte des objectifs de l’Autorité nationale.

Le Togo a ratifié la Convention sur l’Interdiction des armes chimiques en 1997. Elle regroupe à ce jour 193 Etats parties qui ont accepté d’œuvrer pour l’élimin

ation des armes chimiques et la mise en œuvre d’un régime de non-prolifération de certains agents chimiques.

L’ANIAC a pour rôle de lutter contre la mise au point, la fabrication, l’emploi, le stockage et le transfert des produits chimiques en vue de leur utilisation responsable au bénéfice des populations.

Elle est missionnée à promouvoir la paix, la stabilité et la sécurité internationales, en contribuant ainsi au désarmement général, complet et au développement économique mondial.

A.H.

 

 

L’ANIAC fait son bilan, fixe des perspectives…