ARCHIVE


 

 

 

Incendie des grands marchés : Me Zeus Ajavon annonce le dossier devant les juridictions internationales

Intervenant sur la situation sociopolitique actuelle du Togo, surtout dans le contexte de la présidentielle de 2020, Me Zeus Ata Messan Ajavon n'a pas manqué de faire un détour sur l’affaire des incendies des grands marchés de Lomé et Kara.

Devant la presse ce matin, l'avocat a annoncé qu’il y a eu plus de 400 plaintes de femmes victimes de ces incendies, et affirme par la même occasion qu’un collectif d’avocat est prêt à porter ces plaintes devant les juridictions internationales.

« Je vous annonce qu’à ce jour il y a eu plus de 400 plaintes de femmes victimes de ces incendies que nous allons porter devant les juridictions internationales. Nous sommes pratiquement prêts », a indiqué Me Zeus.

Il a également ajouté que l’opinion aura bientôt les réponses de cette démarche. « Nous estimons que sept ans passés, aucune procédure n’a été faite en dehors des gens qui étaient arrêtés dont certains sont décédés, d’autres ont passé cinq ans en prison, des gens ont été inculpés comme moi », a-t-il fait savoir.

Selon Me Me Zeus Ata Messan Ajavon

, il reste trois ans pour que le problème soit prescrit relativement au délai de la procédure et le collectif d’avocat ne compte pas croiser les bras.

« Le problème sera porté devant une juridiction européenne et il ira très vite d’ailleurs pour que la vérité soit connue par l’opinion », a-t-il rassuré

L’ancien Coordonnateur du collectif "Sauvons le Togo" (CST) s’est également prononcé sur des enjeux liés à la présidentielle de 2020, notamment le suspens qui plane autour de la candidature de Faure Gnassingbé pour le compte de ce scrutin.

Son souhait, c’est que le "champion" du parti au pouvoir organise une transition pour « placer les jalons d’un État de droit au Togo ».

Pour l'heure, Faure Gnassingbé entoure sa candidature de mystère. Mais tout le monde sait qu'il se présentera à cette élection, vu les remue-ménages qu'il y a au sein de son parti qui, d'ailleurs, vient de lancer une tournée nationale pour expliquer aux populations la nécessité de laisser leur candidat briguer un 4e mandat.

Pour rappel, le premier tour de la prochaine élection présidentielle est prévu pour le 22 février 2020.

Nicolas K

 

 

Incendie des grands marchés : Me Zeus Ajavon annonce le dossier devant les juridictions internationales