ARCHIVE


 

 

 

L'ECO : A quand l’arrivée des nouveaux billets ?

Le président ivoirien Alassane Ouattara et Emmanuel Macron, son homologue français ont annoncé samedi à Abidjan la fin du franc CFA dans les huit (8) pays de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africain). Une des grandes questions qui taraudent les esprits, quand les populations de l’espace UEMOA pourront tenir réellement
les nouveaux billets.

Selon Romuald Wadagni, ministre béninois des Finances et président du Conseil économique de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africain), lequel justement a signé samedi cet accord pour le compte des huit (8) pays de l’UEMOA, les populations de cet espace doivent attendre encore quelques années.

« Je tiens à vous rappeler qu’en ce moment où on adopte une monnaie et la circulation des billets, il y a plusieurs années qui puissent passer », a-t-il indiqué au micro de RFI.

Parce qu’il y a, explique-t-il, tout un processus avec des dispositions qui prennent du temps. L’histoire de la monnaie commune, l’euro en Europe est assez édifiante dans ce sens.

A en croire Romuald Wadagni, à part le changement de nom qui a été acquis samedi, la mise en œuvre de la réforme sera possible au mois de juin prochain, le changement de billets interviendra quelques années plus tard.

« Il est techniquement impossible de changer de billet en 2020. Le processus prend du temps. Ce n’est pas un processus qui dure quelques jours », a-t-il ajouté.

Hérité de la colonisation française, le franc CFA est encore utilisé dans deux (2) zones monétaires en Afrique, UEMOA regroupant huit (8) pays dont le Togo et la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) qui rassemble le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la Centrafrique et le Tchad.

Edem A.

 

 

L'ECO : A quand l’arrivée des nouveaux billets ?