ARCHIVE


 

 

 

Le Général veut tout contrôler en ces périodes des fêtes de fin d’année

Devant la presse jeudi soir à Lomé, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame a annoncé une nouvelle mesure pour réduire les accidents de circulation en ces périodes des fêtes de fin d’année.

Cette fois, le Général Yark Damehame ne blague pas, il ne veut visiblement prendre aucun risque, il veut tout contrôler. Après avoir interdit formellement l’utilisation des pétards souvent à l’origine des accidents et blessures en ces périodes de fête de fin d’année, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile revient à la charge avec une nouvelle mesure, que lui-même nomme « un nouveau produit ». Il s’agit de l’introduction très prochainement de l’alcooltest.

Selon le Général de brigade, à compter de lundi 16 décembre prochain, le contrôle d’alcoolémie sera systématique auprès de tous les usagers, que ce soit de moto, de voiture légère, de bus, d’autocar ou de gros camions.

A en croire le ministre Yark, la mise en vigueur de cette mesure en ces périodes de fêtes de fin d’année n’insinue pas que les usagers ne doivent pas prendre des boissons alcoolisées. Mais s’il advient que l’alcootest révèle plus de 0,5 gramme d’alcool dans le sang d’un conducteur, ce dernier sera frappé par la loi. Il devrait payer une amende de 10.000 F CFA.

« Les patrouilles vont faire souffler les conducteurs dans l’appareil d’alcoolémie et lorsque l’alcool dans le sang du conducteur dépasse 0,5 gramme, une amende lui sera appliquée. Il va payer 10.000 F CFA. Cette mesure est déjà prévue dans le code de la route et dans un arrêté interministériel », a précisé le Général de brigade.

Pour lui, cette mesure n’est pas introduite pour soutirer de l’argent aux usagers. « Nous voulons en fait conscientiser les usagers. Si vous voulez fêter, si vous aimez boire les boissons alcoolisées, rester à la maison et faites le plein, puis allez dormir. C’est mieux comme ça », a indiqué le ministre.

Notons que pour le second semestre de cette année 2019, le nombre des accidents de circulation a connu une baisse.

Godfrey Akpa

 

 

Le Général veut tout contrôler en ces périodes des fêtes de fin d’année