ARCHIVE


 

 

 

Togo-Augmentation des frais de péages : Une décision inopportune, selon Taama

En une seule semaine, le gouvernement a prix trois décisions jugé « impopulaires » : augmentation des frais de péage, instauration de la taxe sur les véhicules à moteur (Tvm) et la prorogation de l’état d’urgence sanitaire. L’exécutif a choisi le « mauvais timing », lâche Gerry Taama.

Le président du groupe parlementaire NET/PDP a réagi suite à ces décisions intervenues en une seule semaine. Très actif sur les réseaux sociaux, Gerry Taama dit ne pas comprendre « ceux qui conseillent » le chef de l’État Faure Gnassingbé, mais pense qu’il y a des gens qui font « exprès pour que le pays s’embrase ».

« Le pire (le pire, lol) c’est que ça se passe dans la semaine où l’affaire Adjakly/petrogate connaît un rebondissement phénoménal. Le rapport de l’inspection général des finances rendu public, s’il est authentique, fait mention quand même de 476 milliards de francs détournés. Pour l’entretien routier, on nous dit que le gouvernement a besoin de 30 milliards pour entretenir les routes, mais n’en mobilise que 17, donc il manque 13 milliards au compte. Et c’est le bas peuple qui va le payer aux péages alors que certains circulent avec 476 milliards sans s’inquiéter. Il n’y a aucune justice en ça. Nous avons déjà interpellé le premier ministre sur cette question », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Le président du Nouvel engagement togolais (NET) attire donc l’attention des autorités sur le danger que constitue ces trois décisions prises en une seule semaine. Car les populations souffrent déjà trop. « Pour le moment, la baraque tient. Mais c’est trompeur », prévient-il, avant d’ajouter : « Comme il est dit dans la bible, nul ne connaît ni le jour, ni l’heure. Si nôtre gouvernement ne fait pas preuve de plus d’empathie, d’une meilleure communication, de pédagogie, un de ces jours, notre cohésion nationale va s’écrouler comme un château de cartes. Brutalement. Et ceci, non pas pour des revendications politiques, mais parce que la résilience aurait cédé. Les sentiments auraient trop duré et une partie du peuple aurait l’impression qu’elle n’a plus rien à perdre. Déjà, rien que le gari est à 1500 f. Attention ».

Pour Gerry Taama, annoncer ces trois décisions en une seule semaine est inopportun, elles expriment le manque d’empathie du gouvernement vis-à-vis des Togolais.

« Juxtaposer ces trois décisions est une erreur de timing. Ne pas mieux expliquer les raisons de l’augmentation des frais de péage est une erreur de communication. Nous devons pouvoir avoir l’impression que notre gouvernement pense à nous et se met à notre place. Ces deux dernières semaines, ce n’est pas l’impression qu’on en tire. (…) », s’est-il indigné.

L’augmentation des frais de péages, rappelons-le, ont déjà provoqué la colère des populations qui sont descendue dans la rue hier jeudi dans certains endroits du pays, selon les informations.

 

 

Togo-Augmentation des frais de péages : Une décision inopportune, selon Taama