ARCHIVE


 

 

 

Nathaniel Olympio : « La farce électorale n’honore pas l’Afrique »

L’opposant au pouvoir de Lomé a réagi à la tragédie électorale qui se joue actuellement en Ouganda, suite à la présidentielle du 14 janvier 2021, sur fond de contestations.

Les Ougandais sont appelés aux urnes le 14 janvier 2021, pour les élections législatives et présidentielles, après une campagne électorale tendue.

Yoweri Museveni déclaré vainqueur

Le président sortant Yoweri Museveni, 74 ans, a été réélu pour un 6è mandat à la tête de l’Ouganda, pays enclavé de d’Afrique de l’Est. Au pouvoir depuis 35 ans, Yoweri Museveni est crédité de 58,64% des voix, contre 34,83% pour le chanteur et député, Bobi Wine (Robert Kyagulanyi de son vrai nom), son principal opposant, a annoncé samedi la commission électorale.

Bobi Wine dénonce des résultats frauduleux, sa maison encerclée par des militaires

Des résultats contestés par Bobi Wine, dénonçant une mascarade électorale. Depuis, l’opposant est assigné en résidence surveillée dans son domicile, sa maison encerclée par des militaires.

Dans un tweet ce lundi, l’opposant a indiqué que « l’ambassadeur des États-Unis en Ouganda » qui essayait de le rencontrer a été empêché. Il « a été détourné de ma porte par les soldats (…) », a-t-i fait savoir.

Alors qu’ils (l’opposant et sa femme, Ndlr) étaient en résidence surveillée depuis six jours, Bobi Wine a indiqué mardi qu’ils sont en train de manquer de vivres.

« Sixième jour en résidence surveillée et nous sommes toujours coincés avec un bébé de 18 mois qui avait rendu visite à sa tante (ma femme) avant que nous ayons été attaqués et assiégés. Nous sommes à court de nourriture et de lait. Personne n’est autorisé à sortir ou à entrer dans notre concession », a-t-il souligné.

« La farce électorale n’honore pas l’Afrique »

Suivant de près l’actualité socio-politique du continent, l’opposant togolais Nathaniel Olympio, très actif également sur les réseaux sociaux, juge « inacceptable » l’assignation en résidence surveillée de l’opposant ougandais.

« Bobi Wine est en résidence surveillée suite à l’élection présidentielle. Cela est inacceptable ! La farce électorale n’honore pas l’Afrique. Tout mon soutien va au peuple ougandais », a souligné Nathaniel Olympio.

Le visage de la dictature est le même partout », a-t-il ajouté dans un autre message tweet, soulignant qu’au « Togo l’opposition subit le même genre de traitement. Nous comprenons et sympathisons avec vous. En tant que Togolais vivant sous une dictature, je soutiens le combat et je soutiens le peuple ougandais
-

 

 

Nathaniel Olympio : « La farce électorale n’honore pas l’Afrique »