ARCHIVE


 

 

 

Togo - L’IS contre l’arrestation de Mme Adjamagbo et Gérald Djossou

L’Internationale socialiste (IS) est remonté contre l’arrestation de Mme Adjamagbo-Johnson et de son collègue Gérald Djossou qui sont actuellement dans geôles de la prison civile de Lomé. Un plan stratégique du régime visant la décapitation de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK).

L’organisation internationale dénonce une « persécution politique » vis-à-vis de la Coordinatrice et du chargé des Droits de l’Homme de la DMK. Elle souhaite que cette action entraine des représailles pour le régime cinquantenaire au niveau international.

« Les accusations infondées dont elle et son collègue sont victimes, doivent être immédiatement abandonnées, et leur droit à un accès plein et entier à une représentation juridique doit être respecté », selon l’Internationale socialiste.

« De nombreuses violations des droits humains ont été observées ces dernières années au Togo, de même que des arrestations des membres de l’opposition, dont des membres de la DMK, et des cas de détention et de torture de personnes participants à des manifestations pacifiques auraient été enregistrés », a-t-il ajouté.

Par conséquent, l’IS exige la libération immédiate et sans condition de Mme Brigitte Adjamagbo et de Gérard Djossou qui, au passage, sont accusés d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat.

Dans la même perspective, cette entité qui regroupe tous les socialistes du monde dénonce le contrôle exercé par le parti au pouvoir sur les institutions du pays, notamment la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Cour constitutionnelle ainsi que l'Assemblée nationale.

NK

 

 

Togo - L’IS contre l’arrestation de Mme Adjamagbo et Gérald Djossou